Equilibre Acido Basique et Alimentation

 

 

 

    On le sait, l’alimentation joue un rôle majeur dans le maintien de l’équilibre acido basique. Certains aliments sont considérés alcalinisants, d’autres sont classés comme acidifiants. Comment ce classement est-il établi ?

 

L’évaluation de l’acidité de l’urine est la base de la majorité des calculs et des classements, mais comme expliqué dans un précédent article (voir Comprendre l’équilibre acido basique), cette dernière n’est pas représentative de l’acidité cellulaire, puisqu’elle en est le mécanisme régulateur.

L’indice PRAL (Potential Renal Acide Load) est le plus connu pour évaluer  si un aliment est alors considéré comme acidifiant ou alcalinisant : deux classes d’aliments représentent particulièrement bien cette controverse : les fruits (notamment les agrumes) et la viande.

Chez certaines personnes facilement déminéralisées, les fruits sont très mal supportés et réveillent tous les symptômes de déminéralisation classiquement liés à l’acidification (frilosité, fatigue, difficultés digestives…entre autre) alors qu’ils sont universellement classés comme alcalinisants… Il est généralement bien admis que les cures de citron sont bénéfiques pour certains et désastreuses pour d’autres… sans qu’une explication soit vraiment apportée.

En fait les fruits apportent bien sûr des minéraux, mais également beaucoup d’acides. (Il suffit d’ailleurs de vérifier le pH d’un jus de fruit grâce à de simples bandelettes pH). Ils bénéficient pourtant d’un indice PRAL les dotant de capacités alcalinisantes, car cet indice considère que la transformation des fruits par l’organisme donne lieu à une élimination de minéraux.  Mais, est ce que les minéraux éliminés sont ceux apportés par les fruits, ou bien ceux prélevés sur l’organisme par le mécanisme de secours mis en place ? (là encore voir Comprendre l’équilibre Acido Basique, si vous êtes un peu perdu) Ainsi le citron réputé alcalinisant par l’indice PRAL, peut déclencher de graves aggravations  chez les personnes déminéralisées. (Il s’agit évidement la plupart du temps d’excès, de type cure de jus de citron tous les matins par exemple.) Le citron n’est donc pas un aliment particulièrement alcalinisant…

La viande est, elle, classée comme un aliment acidifiant, alors les produits issus de sa digestion sont plutôt des bases alcalines (ammoniaque notamment). Par contre les acides aminés contenus dans la viande sont nécessaires au maintien de la respiration cellulaire : selon les travaux de René Jacquier (inventeur du Bol d’Air Jacquier), les acides aminés empêchent le dépôt des déchets sur les parois cellulaire, permettant ainsi de maintenir une bonne oxygénation des cellules. (or, c’est la mauvaise oxygénation cellulaire qui est responsable de la plus grande production d’acides…) Alors pourquoi un indice PRAL défavorable ? à cause de la baisse du pH urinaire associée. Acidification ou élimination accélérée des acides ? Difficile de répondre à cette question, mais elle mérite d’être posée…

Plus qu’un aliment en particulier, c’est la qualité de l’alimentation globale et l’hygiène de vie qui vont fortement influencer l’équilibre acido basique… puisqu’il faut bien garder à l’esprit qu’une bonne oxygénation cellulaire est à la base de cet équilibre.

Un foie en bon état pour maintenir une élimination correcte des déchets acides, un microbiote intestinal en bonne santé, tout cela dépend en effet en bonne partie de notre alimentation : si elle apporte beaucoup de toxiques ou contribue à en générer, elle pèsera lourd sur la balance de l’équilibre acido basique…Et puis, un peu de sport en plein air, c’est excellent pour l’oxygénation cellulaire…et donc l’équilibre acido basique !

 

N'hésitez pas à faire suivre ou à laisser un commentaire

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Actualités

Contact et RV

Marie Chetaille

Lieu Dit Vervaux

71800 Varennes sous Dun

Téléphone : 03 85 25 30 95

 

 Vous pouvez également utiliser le  formulaire de contact.

Recommandez cette page sur: