Le Soja, un toxique dans notre alimentation.

Depuis quelques années, certaines voix s’élèvent contre le soja, ce « super aliment » prôné par tous les systèmes végétariens et bio ; pourtant, les rayons consacrés au soja sous toutes ses formes ne cessent de s’agrandir dans les magasins bio. Devant les différentes informations et désinformations qui circulent dans les médias, sur internet, les revues spécialisées, en magasin bio… etc, le consommateur ne sait plus qui croire !
J’ai personnellement été surprise la première fois que j’ai lu un article peu élogieux sur le soja, mais après de nombreuses recherches, il a disparu de mon alimentation (et de celle de mes proches !). Mais la plupart des consommateurs réguliers de soja « tombent des nues » quand je leur parle du danger du soja. Parler de la nocivité du soja, c’est aller à contre courant d’un mythe important…..
Quelques précisions s’avèrent donc urgentes :
Contrairement à une idée reçue, les asiatiques ne consomment pas du soja depuis des millénaires ; ils n’ont commencé à le consommer que lorsqu’ils se sont rendu compte que la fermentation pouvait détruire certains facteurs toxiques. De plus il est généralement considéré comme un condiment et non comme une protéine végétale….
La liste de facteurs toxiques du soja est longue :
- Le soja favorise l’agrégabilité des plaquettes ;
- Le soja abime la thyroïde et contient un facteur anti croissance ;
- Le soja contient des inhibiteurs de trypsine qui abime le pancréas, et soit dit en passant entravent la digestion des protéines, ce qui met à mal la théorie du soja excellente source de protéine….
- Le soja entraine des dépôts d’acides gras au niveau du foie ;
- Le soja est très chargé en acide phytique qui inhibe l’absorption des minéraux et des oligoéléments, d’où des carences en vitamine D, calcium, zinc, fer….
- Le soja contient beaucoup d’acide urique et beaucoup de purines : beaucoup plus que la viande qu’il est censé remplacer avantageusement….
- Le soja contient des taux énormes de phyto-œstrogènes : déjà en 1997 le journal britannique The Lancet publiait une étude prouvant que le fait de boire 2 verres par jour de lait de soja perturbait le cycle menstruel des femmes.
La consommation de soja par la femme enceinte multiplie par 5 les risques d’anomalies chez le fœtus. Un bébé nourri avec du lait maternisé à base de soja reçoit l’équivalent de 5 pilules contraceptives par jour !!
- Enfin le soja est un allergène puissant, capable de provoquer de graves lésions de l’intestin grêle, qui feront peut être soupçonner une allergie au gluten ou maladie cœliaque, mais rarement l’allergie au soja…..
Vous avez toujours envie de manger du soja ?
Sachez que les produits à base de soja les moins nocifs sont les produits à base de soja fermenté : sauce tamari ou shoyu, miso…. Mais la fermentation ne détruit ni les oestrogènes, ni l’acide phytique, ni l’acide urique, ni les purines, ni les risques d’allergies…..
En résumé, le soja n’est absolument pas à considérer comme un aliment : remplacer le lait de vache par du lait de soja est une énorme erreur qui a des conséquences importantes sur la santé. Et surtout ne donnez pas de soja à vos enfants ou vos bébés.
Si vous en consommez depuis des années, pas de panique ; supprimez le soja sous toutes ses formes : lait, yaourt, crème, lécithine, tofu, galette végétarienne….. Une légère tolérance peut être accordée aux sauces de soja fermenté, à condition que l’utilisation ne soit pas régulière.
Vous ressentirez vite la différence et rassurez vous : l’organisme a des facultés de détoxication et de régénération importantes.
Et quand aux isoflavones de soja, longtemps présentés comme la panacée à la ménopause, ils ne sont pas dénués de toxicité non plus, de par leur taux énorme de phyto-œstrogènes ; il existe bien d’autres plantes utilisées depuis toujours pour accompagner sereinement les femmes pendant cette étape délicate…..
Cela peut paraitre étonnant que le soja soit encore si présent dans les rayons des boutiques bio et dans les milieux végétariens, mais il ne faut pas oublier que le lobby du soja est extrêmement puissant, les propriétaires et vendeurs des magasins bio encore parfois insuffisamment formés et informés, et les consommateurs abreuvés de conseils erronés….
N’hésitez pas à relayer l’information auprès de vos proches et connaissances, c’est le meilleur moyen de leur éviter d’abimer leur santé en croyant bien faire… et de faire disparaitre le soja des magasins bio : n’oubliez pas que c’est la demande qui crée l’offre.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Actualités

Contact

Marie Chetaille

Lieu Dit Vervaux

71800 Varennes sous Dun

 

Vous pouvez nous appeler au :

 03 85 25 30 95

 

 Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Inscription à la Newsletter

Pour recevoir des conseils de saison, mieux connaitre les plantes et les huiles essentielles....

Publicité Le Marché aux Plantes.com

Recommandez cette page sur: