Les cures de printemps

Avec l’arrivée des beaux jours, difficile de ne pas entendre parler des divers
programmes, régimes ou produits 
« détox », 
« élimination », « drainage », diètes et autres
cures de printemps. Il est vrai que cette saison est depuis longtemps synonyme
de nettoyage….

Toutes les civilisations ont instaurées dans leur pratique des cures de détoxination à
chaque changement de saison ; si la tradition s’est quelque peu perdue, le
besoin s’en fait plus que jamais sentir dans notre monde moderne où
l’alimentation, surtout l’hiver, est beaucoup plus grasse et riche, la
pollution croissante. Quand à l’activité physique, qui doit se pratiquer à
l’extérieur de préférence, elle est généralement laissée de côté pendant
l’hiver car la majorité d’entre nous se montrent plutôt sédentaire et casanier
pendant la saison froide et humide….

De fait,notre organisme a une nette tendance à s’encrasser pendant l’hiver.

 

De plus si pour beaucoup d’entre nous l’arrivée des premiers rayons de soleil nous
redynamise, c’est aussi une période difficile pour les personnes allergiques ou
spasmophiles qui sentent souvent leur déséquilibre s’amplifier à cette période
délicate. Une cure de printemps bien menée les aidera également à passer ce
changement de saison.

 

Mais de quoi notre organisme a-t-il réellement besoin pour se détoxiquer ? Certainement pas d’un produit miracle ou à la mode : une vraie cure de printemps demande un minimum d’investissement personnel, mais le jeu en vaut la chandelle….

 

Comment notre organisme se détoxique t-il ?

Notre corps dispose de plusieurs émonctoires ou portes de sorties des toxines :

Le foie, l’intestin, la peau, les poumons et les reins.

Une cure détox repose sur un principe simple :

1/mettre l’organisme au repos et limiter l’intoxication et intoxination

2/ stimuler les émonctoires

         
 
Première priorité : revoir alimentation et hygiène de vie :

Repos de l’organisme = repos du système digestif.

 

- Supprimez tout grignotage entre les repas, surtout les sucreries et les féculents ;

- Prenez vos fruits uniquement à 17H30

-Evitez autant que possible lait, fromage, yaourt

- Supprimez le soja, les charcuteries, les conserves du commerces et les aliments réchauffés

 

Attention à la mode du jus de citron en abondance, surtout le matin, si présente dans les régimes détox : pris aux repas il va considérablement gêner la digestion et sa consommation abusive chez une personne fragile, déminéralisée ou spasmophile va augmenter tous ses troubles.

Si vous poursuivez un but d’amaigrissement, fuyez les régimes hyperprotéinés : ils sont nocifs pour le foie et les reins.

 

Pour tous : la diète…..

Pour commencer une bonne cure détox, rien ne vaut une diète de 24 H. A cette période
de l’année, la diète à la soupe de légumes et pomme de terre est la plus
indiquée et convient à tous. Une diète aux fruits serait très déconseillée aux
personnes frileuses et déminéralisées. 
Le principe est simple : pendant 24 H, on remplace les repas
habituels par de la soupe chaude. 
Pendant une diète, l’assimilation des aliments est insignifiante, la
production de déchets est réduite au minimum, voire nulle. Tout l’énergie
nécessaire à l’assimilation est alors disponible pour l’élimination et comme
très peu de nouveaux déchets sont produits, les émonctoires travaillent au
maximum uniquement pour épurer le retard éliminatoire. Evidement l’idéal est de
pratiquer régulièrement…. Une journée par mois ou toutes les 3 semaines est
déjà un excellent rythme.

 

    Comment aider notre organisme à éliminer plus vite ?

Notre foie est notre principal organe d’élimination : mais comme il aura un
surcroit de travail non négligeable alors qu’il st déjà souvent débordé, mieux
vaut lui donner un sérieux coup de pouce et profiter de cette cure de printemps
pour en prendre soin : pour cela, voici un protocole sur mesure :

-         Pendant 3 semaines : Pissenlit

-         Les 3 semaines suivantes : Aubier de tilleul

-         Et les 3 dernières semaines : Desmodium

L’aubier de tilleul est de plus un remarquable draineur des reins. Pour l’intestin, une
cure de spiruline, riche en chlorophylle, va absorber les toxines digestives et
régénérer la muqueuse intestinale. Sa richesse en protéines, Vitamines du
groupe B, Vitamine B12, Oligo-éléments dont Fer bio-disponible, Calcium,
Phosphore, Magnésium , Cuivre, Vitamine E, Zinc, Sélénium… est tout à fait appropriée en changement de saison pour retrouver tonus et vitalité.

Pour ceux qui recherchent l’élimination des métaux lourds, il faut penser aux
alkyglycérols extrait de l’huile de foie de requin, remarquables chélateurs de
métaux lourds. Fabriqué par le laboratoire Nutrilys, Ecomer se prend à raison
de 3 à 6 gélules par jour.

 

Enfin, on ne peut pas parler de cure de printemps sans évoquer la sève de bouleau,
merveillleux draineur de tous les déchets organiques, de la peau et des
articulations ; pour en savoir plus, accédez à un ancien article en cliquant ici. Choisissez la impérativement fraiche et non pasteurisée, en cure d’au moins 3 semaines.

Et n’oubliez pas d’accompagner si possible votre cure de printemps par des séances de Bol d’Air®Jacquier pour activer les éliminations, réoxygéner les cellules, augmenter votre résistance au stress, mieux dormir… et attaquer l’été d’un bon pied !

Actualités

Contact

Marie Chetaille

Lieu Dit Vervaux

71800 Varennes sous Dun

 

Vous pouvez nous appeler au :

 03 85 25 30 95

 

 Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Inscription à la Newsletter

Pour recevoir des conseils de saison, mieux connaitre les plantes et les huiles essentielles....

Publicité Le Marché aux Plantes.com

Recommandez cette page sur: